Actualités

300 personnes attendues au Colloque LEAN

23 mai 2013

22 mai 2013 – Article rédigé par Geneviève Beaulieu-Veilleux – La Nouvelle Union

Afin de partager les connaissances et d’optimiser les soins de la santé, le CSSS de l’Énergie convie le public et les professionnels au 2e Colloque LEAN à saveur internationale, du 22 au 24 mai, du côté d’Espace Shawinigan.

Pour se simplifier l’existence

Le but de cette initiative? Simplifier les tâches et les conditions dans les établissements de santé pour le mieux-être des patients et des employés. L’approche prônée? La philosophie LEAN qui vise à mettre le patient au centre des soins et à optimiser l’efficacité et le travail d’équipe au sein de l’organe d’intervention du service ambulatoire au service d’hygiène et d’alimentation.

«L’idée, c’est d’enlever les irritants, les écueils dans les établissements de santé, que l’on parle de temps ou encore de l’espace qui est parfois gaspillée, on souhaite faciliter le processus du patient dans nos établissements», précise Sylvain Chaussé, conseiller à l’amélioration continue pour le CHU Sherbrooke.

Il ajoute que «ce ne sont pas les gens du réseau de la santé qui sont bêtes, ce seraient plutôt les conditions dans lesquelles ils se retrouvent parfois qui les rendent moins avenants».

Pour présenter les réalisations et visées de cette méthode scientifique, ce sont 19 établissements de santé et 22 projets spéciaux qui seront présentés au moyen de kiosques interactifs. Plusieurs villes participent à l’évènement, dont Shawinigan, Trois-Rivières, Sherbrooke, mais aussi le CHU Mont-Godinne en Belgique.

Partage de connaissances et rayonnement

«On souhaite vraiment avoir un rayonnement international et favoriser les échanges entre tous les intervenants de divers secteurs de la santé et milieux. Également, nous sommes heureux de compter parmi nous Mark Graban, conférencier et auteur qui est également une sommité sur l’approche LEAN, au sein de la programmation», indique Sylvain Chaussé, conseiller à l’amélioration continue pour le CHU Sherbrooke.

Le colloque accueillera plus de 300 personnes en provenance de toutes les régions du Québec, même de l’Europe pour cet évènement. «Des conférenciers en provenance, bien sûr, du Québec, mais aussi du Manitoba, des États-Unis et de la Belgique viendront donc présenter leur vision, leur expertise et leurs expériences à l’égard de cette approche de gestion», soutient Mario Boucher, membre de l’organisation.

Des exemples de bons coups

Ainsi, le public apprendra que le CHU Sherbrooke a choisi d’optimiser l’urgence ambulatoire, notamment en augmentant la capacité de la salle d’attente, en augmentant le nombre de salles disponibles et en les rendant multifonctionnelle. Quatre postes supplémentaires ont aussi été ajoutés à l’hôpital de Fleurimont pour répondre au problème de congestion et servir les patients.

Du côté du CSSS de Trois-Rivières, on s’est concentré sur la mise en place d’une trajectoire en deux temps qui a permis à la clientèle en hématooncologie de diminuer de 69% son temps d’attente en passant d’une attente d’une heure à 19 minutes. On a aussi mené une étude de temps qui a permis de comptabiliser 6 700 données servant à cibler les irritants et activer le processus de consultation.

Nos cousins belges du CHU Mont-Godinne ont, eux, attaqué de front l’aspect de la distribution des médicaments qui posait problème. Après avoir standardisé les chariots de médicaments et réorganisé l’attribution des plaquettes de médicaments, voilà que l’équipe a constaté un gain d’une heure pour effectuer l’opération. «On a aussi mis du personnel en plus pour réaliser les tâches et les patients s’en trouvent plus heureux, car leurs besoins sont davantage satisfaits», souligne Ariane Bouzet, porte-parole de l’équipe.

Pour des renseignements additionnels sur la philosophie LEAN et la programmation du colloque qui inclut kiosques interactifs, ateliers et conférences, rendez-vous au www.cvpac-ssss.ca.