Actualités

Congrès : La technologie au secours de l’industrie hôtelière

4 septembre 2020

L’automne, saison de prédilection des congressistes et gens d’affaires, approche à grands pas. Depuis le début de la crise sanitaire, des centaines d’évènements ont évidemment dû être déplacés ou annulés. Selon un article paru dans TourismExpress en juillet dernier, 25 % des touristes appartiennent au marché des affaires, tandis que les dépenses journalières moyennes de ces congressistes s’élèvent à environ 400 $. Enfin, ce marché représente près de 40 % des dépenses de l’industrie hôtelière. Déjà durement touchés par l’absence de touristes de loisir cet été, les hôtels des grands centres doivent maintenant s’adapter afin de reconquérir le marché du tourisme d’affaires.

Les normes sanitaires encore strictes et différentes d’une juridiction à l’autre sont un réel casse-tête pour les planificateurs d’évènements et le virtuel ne peut complètement remplacer le « présentiel ». La solution : un hybride ralliant les deux. « On a fait la démonstration qu’on était capable de s’adapter en période de crise. Ça fonctionne, mais il y a des choses qui demeurent beaucoup mieux en personne », explique Marie-Pier Germain, vice-présidente marketing de Germain Hôtels qui ont dévoilé voici quelques jours leur nouveau studio à Montréal.

Imaginé par Edge Studio, cet espace de Webcast possède trois caméras qui permettent de dynamiser les réunions, formations et autres conférences virtuelles. Un technicien est présent sur place pour manier la console et l’équipement de pointe. La salle, de taille modeste, peut être aménagée selon les différents besoins. Quelques fauteuils peuvent être disposés pour une entrevue ou des bureaux et des chaises installés, pour une présentation plus formelle.

Lire la suite.

Source, HRImag, Laurence-Michèle Dufour