Actualités

Deux chaînes qui priorisent les clients d’affaires

2 octobre 2018

Les groupes Germain Hôtels et Impéria Hôtel & Suites sont deux entreprises hôtelières québécoises qui voient grand. Certes, elles se développent chacune à leur rythme. Mais les deux partagent un objectif commun : combler la clientèle affaires partout où elle va.

Jamais le Groupe Germain Hôtels n’a connu une aussi grande progression depuis la création de l’entreprise en 1988. D’ici la fin de l’année, la famille Germain va avoir ajouté à son actif cinq autres hôtels. Parmi ce nombre se trouve une toute nouvelle marque, le Alt+, sa troisième chaîne hôtelière après Le Germain et le Alt, qui a vu le jour au Quartier Dix30 au printemps dernier. Ce tour de force, réalisé en moins de 18 mois, constitue tout un cadeau pour célébrer le 30e anniversaire du groupe cet automne.

Pourquoi une troisième chaîne ? « La clientèle affaires, qui compte pour plus de 60 % de nos revenus, recherche de plus en plus des hôtels qui sont plus adaptés pour des séjours de deux nuits et plus. Ce qui nous a incités à développer cette toute nouvelle chaîne dont les chambres, qui sont en fait des studios, sont équipées d’un petit réfrigérateur, d’un micro-ondes, d’un évier et de deux couverts en porcelaine. Sans oublier une cafetière Nespresso », indique Monique Strouvens, vice-présidente aux ventes et marketing au Groupe Germain Hôtels.

Aménagé au coût de 35 millions de dollars, ce tout nouvel établissement de 168 chambres occupe les neuf étages supérieurs d’un immeuble à vocation mixte. On y trouve six espaces de réunion généreusement fenestrés qui totalisent 5 000 pieds carrés. L’une des salles peut accueillir jusqu’à 125 personnes en formule cocktail. Notez que le bar de l’établissement, Les Cousins, porte la signature du designer montréalais Zébulon Perron. « Il s’agit, souligne Mme Strouvens, de l’une des rares réalisations de ce designer, largement primé pour ses projets, situées hors de l’île de Montréal. On y sert des cocktails, des tapas et un petit-déjeuner continental sept jours semaine. »

(…)

Nouvelle décoration, nouveau resto : les travaux de l’Hôtel ­Le ­Germain, à ­Montréal, sont estimés à 19 M$. [Photos : Groupe Germain]

Lentement, mais sûrement

Tout comme le Groupe Germain Hôtels, le Groupe Impéria Hôtel & Suites vise lui aussi un développement à l’échelle canadienne. Mais avant de franchir la frontière québécoise – un souhait d’ici trois ans -, cette chaîne veut d’abord bien desservir les zones commerciales et industrialisées de la province.

Après Saint-Eustache en 2007 et Terrebonne en 2012, Impéria ouvrira, en novembre prochain, un troisième établissement dans la zone industrielle de Boucherville. Tout comme les deux premières adresses qui sont aménagées en bordure de l’autoroute 640, celle de Boucherville sera située tout près d’un axe routier majeur, en l’occurrence l’autoroute 20. Construit au coût de 15 M $, l’hôtel proposera 80 chambres, un restaurant, un bar ainsi que des espaces de réunion qui totalisent 3 500 pieds carrés. La grande salle sera suffisamment spacieuse pour accueillir 300 convives.

« Cette nouvelle adresse deviendra l’hôtel modèle que nous voulons reproduire dans une quinzaine de villes, particulièrement des banlieues en forte croissance économique, d’ici 2028 », souligne Jean-François Caron, président du Groupe Impéria Hôtel & Suites. La construction d’une quatrième adresse Impéria devrait d’ailleurs être annoncée d’ici le mois de janvier, tient à préciser l’hôtelier.

Ce positionnement stratégique de la chaîne permet à celle-ci d’avoir une clientèle affaires qui représente déjà plus de 70 % des clients. Il faut d’ailleurs s’y prendre deux semaines à l’avance pour réserver les salles, qui sont occupées habituellement sept jours sur sept.

En semaine, des congrès, des colloques, des rencontres syndicales et de la formation monopolisent les espaces. Les mariages et la clientèle des tournois sportifs prennent la relève les week-ends.

Extrait du texte de Claudine Hébert tiré du dossier Réunion et congrès Les Affaires paru le 8 septembre 2018.

Pour en savoir plus

Photo à la une :Impéria Hôtel et Suites Boucherville