Actualités

Dossier spécial: où et comment voyager quand on a une mobilité réduite ?

14 décembre 2017

Extrait du billet de Gwendoline Duval pour Profession Voyages:

En tant que professionnel, quoi de plus valorisant que d’aider des clients à voyager avec confort, simplicité et plaisir? Certaines clientèles nécessitent néanmoins plus d’assistances que d’autres. C’est le cas notamment des personnes en situation de handicap. Il faut sortir des clichés et prendre conscience qu’aujourd’hui, TOUT LE MONDE peut et veut voyager. Que ce soit au niveau des compagnies aériennes, compagnies de croisières, autocaristes ou hôteliers, l’industrie s’adapte de mieux en mieux à ces voyageurs. De la personne âgée à l’enfant autiste, en passant par le trentenaire qui vient de se casser une jambe, la liste des handicaps et déficiences peut être très large. Cette semaine, je me suis infiltrée dans la formation sur le voyage en situation de handicap dispensée aux agents de voyages par l’organisme Kéroul. Dans une agence de voyages, d’ici 2020, près d’un appel sur cinq concernera ce type de clientèle. Même si tous les handicaps ont été évoqués pendant la formation, j’aborderai plus précisément celui qui touche le plus les voyageurs: le problème de mobilité. Avec le vieillissement de la population et les envies de voyages des personnes plus âgées, il devient incontournable de savoir comment et où faire voyager cette clientèle.

Pour la suite, cliquez ici.