Actualités

Gatineau peut dire un grand merci à Ottawa

4 octobre 2019

Ce texte de Claudine Hébert fait partie du dossier Réunion et congrès Les Affaires, édition du 21 septembre 2019 

Être la voisine directe d’une capitale, ça peut être utile. Surtout lorsque cette étroite proximité aide à vous propulser au troisième rang des 10 destinations en importance auprès des organisateurs de congrès et d’évènements majeurs au Québec.

Annie Léveillée, déléguée aux évènements d’affaires à Tourisme Outaouais, ne s’en cache pas. La proximité de la ville d’Ottawa, où sont concentrées les activités gouvernementales fédérales, constitue l’un des principaux éléments qui expliquent la tenue des 286 congrès et évènements de 40 nuitées et plus à Gatineau en 2018. «Les 86 évènements de nature gouvernementale comptent pour 30 % de nos activités de tourisme d’affaires», signale-t-elle.

Il faut savoir que la capitale fédérale est aussi le berceau de centaines de sièges sociaux et de plus de 250 associations nationales de tout genre. «Ce sont des organisations canadiennes qui vont souvent privilégier Gatineau lorsqu’elles doivent choisir un endroit en sol québécois. C’est très pratique pour des organisateurs de tenir un évènement majeur dans un complexe-congrès situé à quelques minutes en voiture, ou même en transport en commun, de leur siège social», souligne Mme Léveillée.

Annie Léveillée, déléguée aux évènements d’affaires à ­Tourisme ­Outaouais (Photo: courtoisie)

L’hôtel Hilton Lac-Leamy peut aussi dire merci à cette proximité. Plus de 50 % (53,7 % pour être exact) des 109 évènements majeurs ayant eu lieu sous son toit en 2018 ont été organisés par des entreprises et des associations ontariennes, fait savoir Renaud Dugas, conseiller senior en affaires publiques et en médias chez Loto-Québec. La société d’État est propriétaire du complexe de 349 chambres et de 51 000 pieds carrés d’espaces congrès, qui abrite également un théâtre et un casino.

Ville sportive

Autre avantage de la destination outaouaise : ses infrastructures sportives, dont le centre sportif de Gatineau – un complexe de 18 500 pieds carrés qui abrite, entre autres, une piscine olympique – et le parc de la Gatineau. Reconnu pour la qualité de ses sentiers, le parc accueille depuis dix ans le Grand Prix cycliste Gatineau, qui réunit l’élite internationale du cyclisme féminin de course sur route. L’évènement, qui présente aussi d’autres épreuves cyclistes accessibles aux coureurs masculins, génère à lui seul près de 1 000 nuitées.

Le Palais des congrès de Gatineau, qui propose plus de 58 000 pieds carrés, accueille également une bonne dizaine de compétitions nationales de danse, de karaté et de judo chaque année.

«Notre principale clientèle d’affaires demeure néanmoins les rendez-vous gouvernementaux fédéraux, les congrès, les évènements caritatifs et les salons», indique Pierre Latour, son directeur général. Ce qui correspond à une centaine d’évènements majeurs par an. Afin de poursuivre le développement du tourisme d’affaires, l’équipe d’Annie Léveillée élabore actuellement un programme destiné à attirer davantage de nouveaux évènements à Gatineau. En attendant, Tourisme Outaouais accorde 14 % de son budget aux activités promotionnelles qui visent à augmenter le tourisme d’affaires.

En savoir plus