Actualités

La génération Y, le nouveau visage des voyageurs d’affaires

3 juillet 2014

Lors d’un voyage d’affaires, les jeunes aiment rencontrer de nouvelles personnes et explorer des villes jusque-là inconnues. Au fur et à mesure qu’ils avanceront dans leur carrière, leur pouvoir de décision au sein de leur entreprise s’accroîtra, et avec lui naîtra une nouvelle forme de séjour d’affaires.

Pourquoi s’intéresser aux voyages d’affaires de la génération Y?
 
Premièrement, à cause de leur potentiel: les millennials représentent actuellement environ un tiers de tous les passagers sur des vols d’affaires aux États-Unis, et cette proportion devrait augmenter à 50% d’ici 2020, alors que celle des baby-boomers baissera à 11%.
 
Deuxièmement, ils déboursent davantage pour leur voyage que les membres des autres générations, selon un sondage du Boston Consulting Group. En effet, pour leurs déplacements professionnels, ils ne lésinent pas sur les extras: il leur arrive fréquemment d’effectuer des réservations de dernière minute, d’opter pour des billets remboursables, de changer leur siège pour un autre avec plus d’espace pour les jambes, d’apporter des changements d’itinéraire, de s’offrir un repas haut de gamme ou le Wi-Fi à bord, ce qui entraîne des dépenses supérieures à celles des autres voyageurs d’affaires.
 
Les modes de réservation et de planification

Spontanéité et connectivité sont les mots d’ordre des voyageurs d’affaires de la génération Y. Les dispositifs mobiles s’avèrent cruciaux: près du tiers (32%) des millennials utilisent un téléphone intelligent pour réserver leur voyage et 20% se servent d’une tablette, comparativement à seulement 12% des voyageurs d’affaires âgés de 45 ans et plus. Ils sont aussi beaucoup plus susceptibles que leurs aînés d’utiliser les appareils mobiles pour améliorer leur expérience de voyage : près des trois quarts d’entre eux possèdent des applications liées au voyage sur leur téléphone intelligent.

Lire la suite.

Par Chantal Nault, Réseau de veille en tourisme, Chaire de tourisme Transat.