Dans son récent cahier des 200 plus grandes entreprises de la grande région de Saint-Hyacinthe, le journal Le Courrier de Saint-Hyacinthe a souligné le succès de l’opération de relance du tourisme d’affaires pilotée par Saint-Hyacinthe Technopole, Espace Saint-Hyacinthe, le Centre de congrès et, bien sûr, la Ville de Saint-Hyacinthe qui a doté le milieu de nouvelles infrastructures d’accueil de calibre.

Tel que l’annonçait Saint-Hyacinthe Technopole le mois dernier, l’ouverture du nouveau complexe Centre de congrès / Hôtel Sheraton a créé un contexte d’effervescence économique certain alors que les objectifs d’accueil de nouveaux évènements d’affaires à Saint-Hyacinthe ont déjà été dépassés de 30 %.

Ainsi, au cours des six premiers mois de l’année, l’organisme a compilé 31 congrès et évènements de 40 nuitées et plus sur son territoire comparativement à 6 pour le même semestre en 2017. Pour la même période, on parle de près de 1,6 million de dollars en dépenses directes comparativement à 165 000 $ pour la même période en 2017.

Le Courrier a de plus souligné l’effet de levier de l’installation de ce complexe sur le secteur commercial. « L’ouverture du centre de congrès et du Sheraton, qui ont nécessité des investissements de l’ordre de 77 M$ (…), ont eu un effet d’entraînement indéniable sur l’économie maskoutaine, à commencer sur le domaine commercial dans son environnement immédiat », soulignait l’hebdomadaire maskoutain.

Voici quelques-uns des nombreux projets d’investissements commerciaux déjà réalisés ou annoncés dans le secteur nord et qui, à eux seuls, représentent des investissements de plus de 15 millions de dollars :

  • Rôtisserie St-Hubert
  • La Cage Brasserie sportive
  • Zibo
  • Éveil des sens
  • Shaker cuisine et mixologie
  • Bâton rouge
  • Bistro Caffuccino
  • Tim Hortons
  • La Baboche Brasserie moderne
  • La Belle et Le Bœuf
  • Slouvaki Bar

Il est possible de consulter ce cahier spécial en visitant le site Internet du Courrier de Saint-Hyacinthe à l’adresse lecourrier.qc.ca.

En savoir plus