Actualités

La techno rend les voyageurs d’affaires de plus en plus productifs

30 août 2017

Menée auprès de plus de 1 900 voyageurs d’affaires, l’enquête de CWT démontre qu’ils se déplacent avec en moyenne avec quatre dispositifs technologiques différents. Premier constat évident, avec plus de 80% des voyageurs d’affaires qui se disent dépendants de leur téléphone mobile pour travailler, le smartphone est l’outil le plus indispensable durant le déplacement.

Au niveau mondial, grâce à la technologie, la plupart des voyageurs (88 %) estiment qu’il est plus facile de voyager de nos jours. Une grande majorité (78%) des professionnels en déplacement ont ainsi saisi l’opportunité de voyager pour le travail, et presque autant se sentent stimulés par les voyages d’affaires (72%).

Près de 9 voyageurs d’affaires sur 10 (86%) déclarent que le voyage d’affaires leur a permis d’acquérir de nouvelles connaissances et perspectives, tandis que 80% déclarent que cela a boosté leur performance. En outre, plus de 9 voyageurs sur 10 (93%) déclarent que les côtés positifs des voyages d’affaires éclipsent les côtés négatifs quand il s’agit de créer et d’entretenir des relations au travail, et 8 sur 10 (77%) en pensent autant à propos de leur vie de famille.

Malgré cette vision optimiste, les voyageurs restent réalistes et 67% d’entre eux pensent que les voyages sont plus sécurisés aujourd’hui. Pourtant, presque la moitié (46%) restent inquiets à propos de leur sécurité. 68% des voyageurs souscrivent ainsi à des assurances voyage. Ils ont également quelques difficultés à prendre en compte leur bien-être. Plus de la moitié (54%) déplorent que leurs habitudes de vie et sportives sont perturbées lorsqu’ils voyagent.

Globalement, les voyageurs utilisent des moyens de communication différents en fonction de leurs interlocuteurs. Avec leurs amis et leur famille, ils préfèreront le appels (44%), Skype (24%) ou les SMS (17%) pour communiquer. Avec leurs collègues, ils privilégient les e-mails (44%), puis les appels (24%) et enfin les SMS (14%). Aucune messagerie des réseaux sociaux n’est citée dans l’enquête.

En parlant de technologie, Madame Joannie Bergeron  en parlera lors de l’évènement du 7 septembre.

Source : Le pl@ni du 30 août 2017, un bulletin du Planificateur