Actualités

L’industrie touristique s’impose comme un poste de revenus à privilégier

11 février 2014

Budget du Québec 2014-2015
À l’heure des choix difficiles pour fortifier l’économie du Québec, l’industrie touristique s’impose comme un poste de revenus à privilégier

Québec, le 29 janvier 2014 – Suite à une rencontre au cabinet du ministre de l’Économie et des Finances dans le cadre des consultations prébudgétaires 2014-2015, l’Association québécoise de l’industrie touristique (AQIT) rappelle à tous les élus, peu importe leur allégeance, que le tourisme est une industrie vigoureuse à l’échelle mondiale et réitère l’importance pour le Québec de l’inclure dans son plan de retour à l’équilibre budgétaire. Le gouvernement ne dépense pas en tourisme, il investit.

« Le tourisme est un des secteurs les moins coûteux à stimuler et un des plus rentables, entre autres quant à la création d’emplois, explique Yan Hamel, président de l’AQIT. Un dollar d’argent public investi en tourisme en génère vingt, dont cinq en recettes fiscales dans les coffres de l’État. Le tourisme comme moteur économique a fait ses preuves à l’échelle mondiale et le Québec à tout intérêt à stimuler cette industrie maintenant. »

Pour lire la suite du communiqué, cliquez ici

Les recommandations présentées par l’AQIT dans le cadre des consultations prébudgétaires 2014-2015 sont disponibles en ligne sur le site Web de l’AQIT.  

                                                                                          -30-

L’Association québécoise de l’industrie touristique (AQIT), rassemble, concerte et représente les entreprises et les associations du secteur afin de promouvoir et défendre les intérêts et assurer le développement d’une industrie touristique durable au Québec.

Source :
Rachel Rousseau, conseillère aux communications
rrousseau@aqit.ca
418 682-3787