Actualités

Retombées économiques : l’industrie des évènements et son impact sur les villes hôtes

31 octobre 2018
Si vous êtes un professionnel en organisation d’évènement (PCO ou Professional Conference Organizer) ou un organisateur d’évènement dans une entreprise de gestion de destinations (DMC ou Destination Management Company), vous savez sans doute que les villes hôtes où vous tenez vos congrès et rencontres d’affaires ont des retombées sur la communauté et l’économie locales. Mais avez-vous déjà vraiment pensé à la portée réelle qu’ont vos évènements sur une ville?

Ann Cantin, directrice des communications et du marketing au Centre des congrès de Québec, croit que les évènements ont des effets importants et positifs sur les villes hôtes et que ces effets dépassent largement la simple question des dollars laissés par les touristes.

« Les évènements laissent une empreinte indéniable sur une destination que ce soit sur le plan économique, culturel ou socioéconomique, explique Mme Cantin. Et les résidents de la ville profitent autant des retombées que les visiteurs. » Les entreprises locales croissent grâce à la présence des voyageurs; les communautés locales sont en contact avec des personnes de différentes nationalités de partout à travers le monde et les visiteurs explorent la culture locale et s’y trempent. « Il est clair que les évènements rapprochent les gens. »

« Les évènements laissent une empreinte indéniable sur une destination que ce soit sur le plan économique, culturel ou socioéconomique­ ».

Portée économique des évènements

Les retombées économiques des congrès et des rencontres d’affaires sont peut-être les plus évidentes à première vue.

« Ces retombées sont excellentes pour les restaurants, les hôtels, les détaillants, l’industrie touristique, le transport en commun, les entreprises de transport, les services divers, les gouvernements et plus encore », précise Mme Cantin. Elle estime qu’un évènement de quatre ou cinq jours qui accueille environ 1000 personnes peut générer environ 1 million de dollars en bénéfices économiques.
 
Même les organisations à but non lucratif profitent de ces évènements. Un exemple? Mme Cantin explique que les repas du Centre des congrès de Québec qui ne sont pas servis pendant un évènement sont offerts aux organisations communautaires qui aident les familles et les enfants dans le besoin, comme Le Pignon Bleu. En d’autres mots, les évènements font des affaires, mais ils font aussi beaucoup de bien.

Notoriété et visibilité

Mme Cantin s’empresse de signaler que les grands évènements aident aussi d’autres secteurs d’une ville. Au-delà des dépenses de tourisme, les évènements favorisent les relations entre les entreprises d’ici et d’ailleurs, ce qui peut très bien mener à la création d’emplois ou à des investissements externes.
Qui plus est, les associations ou les entreprises qui organisent des évènements pour des chercheurs et des experts permettent aux travaux de recherches des universités locales de recevoir une visibilité internationale. Ces rencontres des grands esprits peuvent servir de point de départ à des collaborations internationales et même à attirer du financement.
« L’image de marque d’une ville est certainement un atout important pour le tourisme, souligne Mme Cantin. Il arrive souvent qu’un participant, un conférencier ou un commanditaire apprécie vraiment la ville pendant un congrès ou une rencontre. Il y a de fortes chances que cette personne sera tentée de revenir avec sa famille, ce qui contribue à l’effet domino provoqué par l’évènement. »

Parler davantage de la loi de l’attraction

Évidemment, plus la ville hôte est populaire, plus elle attirera d’évènements majeurs. Québec, par exemple, a récemment obtenu la 4e position des plus grandes villes pour tenir un évènement au Canada, tout juste derrière Montréal, Toronto et Vancouver. Cette information a été publiée dans le rapport Country and City Rankings 2017 de l’International Congress and Convention Association. D’autres classifications augmentent aussi la valeur d’une ville pour les organisateurs qui cherchent de nouveaux endroits pour tenir un évènement, comme celle d’être la ville la plus innovante du monde ou la gagnante du prix du choix de l’éditeur.
 
Par ailleurs, l’attention médiatique locale et nationale que reçoit un évènement permet aux résidents de mieux découvrir leur propre ville, ce qui peut une fois de plus attirer plus de dépenses, plus d’investissement et plus de talents. « Même si l’on croit bien connaître notre propre ville, les rencontres et les congrès internationaux apportent un éclairage différent sur certains aspects de notre ville, aspects que nous n’aurions peut-être jamais remarqués, ajoute Mme Cantin. Cela crée un sentiment de fierté et peut ouvrir la porte à des occasions en or pour des entreprises en recrutement ou pour des établissements d’enseignement qui espèrent attirer des inscriptions pour des programmes portant sur des domaines prometteurs.

Soyez au fait des retombées de votre évènement

Selon Mme Cantin, les PCS et les DMC auraient avantage à approfondir leurs connaissances des retombées que leurs évènements ont sur les villes hôtes. « En travaillant avec les représentants locaux pour calculer la portée d’un congrès ou d’une rencontre sur une communauté, précise Mme Cantin, les organisateurs d’évènements peuvent renforcer leurs propres crédibilité et expertise. Utile pour se présenter à de nouveaux clients! Le succès d’un évènement stimule les succès futurs d’un PCO ou d’un DMC. De savoir que tout le travail et les efforts faits ont permis d’améliorer la situation d’une ville entière est en soi une réussite inspirante et gratifiante. »