Actualités

Saint-Hyacinthe Technopole présente sa nouvelle stratégie de mise en marché de la destination touristique

27 février 2017
Saint-Hyacinthe Technopole a présenté, aujourd’hui, les détails de la nouvelle offensive marketing qu’elle déploiera au cours des prochains mois et qui vise la promotion de Saint-Hyacinthe et de sa région comme destination touristique et d’affaires.

« Dans le cadre de notre planification stratégique, nous nous sommes fixés toute une série d’indicateurs de performance fort ambitieux. En matière de développement touristique, ceux-ci ciblent des augmentations substantielles du nombre de visiteurs, de nuitées et d’évènements d’affaires, de sorte qu’il devenait essentiel de revoir nos approches et d’augmenter nos efforts consacrés à la mise en marché de Saint-Hyacinthe comme destination touristique », a souligné le directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, André Barnabé.

Saint-Hyacinthe Technopole a choisi de resserrer ses cibles de façon à maximiser les retombées de ses opérations promotionnelles sur des parts de marché jugées plus prometteuses et pour lesquelles la région demeurait sous-performante. Notamment, l’organisation multipliera ses opérations auprès de la clientèle de visiteurs excursionnistes et de courts séjours en Montérégie et dans les régions touristiques limitrophes dont les Cantons-de-l’Est, le Centre-du-Québec, Chaudière-Appalaches et la Mauricie, soit dans un rayon de 150 km.

« Nous avons identifié trois types de produits qui caractérisent notre région et qui répondent aux intérêts de la clientèle excursionniste, à savoir un centre-ville distinctif avec une offre culturelle, de divertissement et commerciale, de même que des festivals et évènements thématiques et des activités gourmandes et de plein-air », a précisé la directrice Tourisme et congrès, Nancy Lambert.

Ainsi, l’offensive sera déployée principalement à travers les plateformes numériques. Saint-Hyacinthe Technopole prévoit augmenter le référencement de son site Internet et sa présence dans les médias sociaux qui permettent de multiplier les points de contact avec les visiteurs de façon plus efficiente, mais aussi de mesurer les actions et les interventions et de modifier rapidement les stratégies en fonction des résultats obtenus.

Il est également prévu de diversifier les canaux de communication en étant présents auprès des clientèles cibles, que ce soit via des plateformes numériques, par une présence radiophonique ainsi que par des placements publicitaires. En complément, le guide touristique officiel de la destination sera de nouveau réalisé et distribué principalement à l’extérieur de la région dans des réseaux de distribution bien établis.

Pour augmenter la portée promotionnelle de la destination, une participation accrue aux campagnes de Tourisme Montérégie a été privilégiée. Ces campagnes sont déployées via des outils numériques et imprimés. De même, « la collaboration de Saint-Hyacinthe Technopole avec cet organisme a été augmentée afin de générer des retombées positives pour notre région », a spécifié Mme Lambert.

Finalement, Saint-Hyacinthe Technopole a revu le concept de partenaire touristique et aboli les frais d’adhésion qui étaient exigés depuis plusieurs années. Il sera ainsi plus facile de mettre à l’avant-plan les attraits et les activités qui présentent un plus fort potentiel d’attraction des clientèles ciblées. De la même façon, les intervenants ainsi ciblés seront invités à collaborer activement à la promotion de la destination et sensibilisés à l’importance d’offrir une expérience authentique aux visiteurs.  L’ensemble des intervenants touristique sera dorénavant présent gratuitement sur le site Internet tourismesaint-hyacinthe.qc.ca.

Des efforts supplémentaires en tourisme d’affaires
Des ressources importantes seront consacrées à positionner Saint-Hyacinthe comme la plus grande destination pour le tourisme d’affaires en région, le tout en lien direct avec l’ouverture du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe à l’automne 2017 et de l’hôtel Sheraton en début d’année 2018. Des publicités dans des médias spécialisés en tourisme d’affaires, la participation à des salons de l’industrie, l’organisation d’activités de représentation et la mise en place du Cercle des ambassadeurs de Saint-Hyacinthe font partie des actions qui seront privilégiées. L’ensemble de celles-ci sera réalisé en étroite collaboration avec l’équipe des ventes du Centre de congrès.

Le marché québécois sera abordé de façon prioritaire mais certaines actions seront aussi menées sur le marché ontarien dans une perspective de développement à moyen terme. Le secteur associatif, principalement les acteurs qui organisent des congrès annuels de 500 participants et plus, est ciblé. Bien sûr, les clients qui ont tenu, de façon récurrente, des congrès et des évènements d’affaires à Saint-Hyacinthe dans le passé font l’objet d’approches depuis l’an dernier.

« Nous sommes fortement engagés à faire en sorte d’accueillir, dès le début des activités du nouveau Centre de congrès, quelque 80 congrès et évènements de 40 nuitées et plus sur une base annuelle. Nous sommes confiants que les nouvelles stratégies mises de l’avant nous permettront d’atteindre une telle performance », a conclu Mme Lambert.

                                                                            -30-

Source:
Donovan St-Hilaire
Conseiller aux Communications et au Marketing
Saint-Hyacinthe Technopole
(450) 774-9000, ext. 1244
sthilaired@st-hyacinthetechnopole.com

En savoir plus sur Saint-Hyacinthe Technopole et l’hôtel Sheraton et centre des congrès de Saint-Hyacinthe, membres de l’Association des professionnels de congrès du Québec.