Actualités

Tourisme Montréal prend le virage «affaires»

8 novembre 2013

Le PDG de Tourisme Montréal, Yves Lalumière, souhaite imposer un virage «affaires» à l’organisation. De fait, après des années de promotion du tourisme culturel, évènementiel, gai et lesbien à Montréal, Yves Lalumière juge nécessaire de ramener le tourisme d’affaires au sommet des priorités de l’organisme de promotion touristique de la métropole. 

MONTRÉAL, PLACE D’AFFAIRES IMPORTANTE AU PAYS

Montréal, insiste-t-il, reste une place d’affaires importante au pays. Elle est la destination préférée en Amérique du Nord des organisateurs de congrès associatifs internationaux. «La concurrence a toujours été grande. Mais elle l’est aujourd’hui plus que jamais, dit-il. Laval et Longueuil attirent beaucoup plus de rencontres d’affaires que par le passé, et les bureaux de promotion de Toronto, d’Ottawa et de Québec courtisent aussi les gens d’affaires avec plus d’aplomb… et de succès» a déclaré M. Lalumière.

DES CONCURRENTS PLUS SÉRIEUX

La clientèle d’affaires est réputée pour dépenser 40 % de plus que le touriste moyen. On estime qu’elle dépense 424 $ par jour, sans compter les dépenses de transport. «Nous n’avons pas perdu de parts de marché. Mais, comme nos concurrents sont plus forts, plus riches, mieux organisés et expérimentés, il nous faut réagir en accélérant le rythme», avoue-t-il. Pour y parvenir, le président entend accroître les efforts de l’organisme sur le plan de la promotion de Montréal comme destination d’affaires, en particulier dans le corridor de Boston, New York et Washington. Actuellement, dit-on, 8 M$ sont investis à cette fin.

Source : TourismExpress.com